• une parisienne à Madrid

Le restaurant Monsieur Sushita, un très beau et bon concept de fusion food japonais

Quartier: Salamanca Adresse: Calle Velázquez, 68


A Madrid, les restaurateurs travaillent énormément la déco des salles (comme c'est le cas également avec le restaurant Cannibal Raw Bar article ici ou le Pante article ici) et font donc en sorte qu'elles soient très ouvertes sur la rue pour que l'on puisse juste en se baladant avoir envie de découvrir leur restaurant.


Monsieur Sushita en est un très bon exemple car il a un petit patio magnifiquement décoré qui donne sur la rue d'où on peut également voir l'incroyable hauteur sous plafond de la salle.


Patio du restaurant Monsieur Sushita blog uneparisienneamadrid.com

Dès l'entrée, la déco est, en effet, très efficace, avec des portes en bois laqué rouge pour le petit clin d'oeil oriental. Mais les influences asiatiques s'arrêtent là, car on est ensuite plutôt transporté en Méditerranée, avec de grands lustres type Murano, des chaises en fer forgé et de la verdure partout.

Entrée du restaurant Monsieur Sushita blog uneparisienneamadrid.com

Nous avons été placé au 1er étage, dans un coin très cosy avec de jolies banquettes et des tables en fer forgé et céramiques, carreaux de ciment au sol, seul le tissu géométrique des chaises rappelle le japon.

Espace au premier étage du restaurant Monsieur Sushita blog uneparisienneamadrid.com

Le restaurant est immense, et a été divisé en plusieurs ambiances, qui sont toutes très sympas. Petit détail, il y a beaucoup de tables rondes ce qui est très agréable quand on vient à 5 par exemple, surtout avec des collègues, pour éviter qu'une personne se sente à part.

Restaurant Monsieur Sushita blog uneparisienneamadrid.com


Table du restaurant Monsieur Sushita blog uneparisienneamadrid.com

Côté déco, c'est donc plus que validé, que se passe t-il côté cuisine?


Une carte étonnante avec des plats japonais comme les makis, des tempuras, tatakis...mais on y trouve aussi des samosas, du hummus, des pâtes, des ceviches, des poke bowls,etc... du coup à première vue, attention alerte rouge, grand écart culinaire, entre le Japon, l'Amérique du Sud, l'Inde, la Chine, le Proche Orient...ça fait quand même beaucoup d'inspirations....


A Paris, je me méfie des restaurants asiatiques qui font des plats chinois, japonais et thaïlandais, c'est rarement une réussite....


Mais là, ils sont très forts, car tout était réussi. Nous avons pris en entrée:



Des Dim sum version briochée, je ne connaissais pas, c'était très bon, pas étouffant, le canard délicieux, et une petite sauce sucrée un peu épaisse, parfaite pour les accompagner. La présentation avec le panier et la petite balançoire, fait un peu gadget mais on se laisse prendre au jeu :)


J'étais intrigué par les samosas dans un restaurant japonais...et bien là aussi, passage haut la main, ils sont faits maison, la pâte est du coup super croustillante tout en restant moelleuse, un délice!


On a ensuite pris des makis, histoire de tester un plat japonais :)




Et là encore, très bonne surprise, j'ai retrouvé les makis des restaurants japonais New-yorkais que j'adore! Avec une jolie garniture sur les makis, de la couleur, du croustillant, super qualité du poisson également, très frais. Une belle réussite.


Nous avons également testé une viande:


Le boeuf était très tendre, mais les pâtes croustillantes sans grand intérêt (sorry je n'ai pas de photo de ce plat).


Nous n'avons pas pris de dessert mais je l'ai regretté! Ils font de véritables crêpes Suzette! Avec préparation en salle, sous les yeux du client, comme dans les restaurants tradis français, je ne m'attendais pas à voir çà dans un restaurant japonais et c'est fait dans les règles de l'art, un beau spectacle en plus :)


Côté vin, une carte très accessible, les bouteilles les plus chères sont autour de 30 euros.


Nous avons passé une très bonne soirée, le cadre est magnifique, et nous nous sommes régalés pour 35€/personne vin compris. Je comprends maintenant pourquoi il faut absolument réserver plusieurs jours à l'avance.


Un 6ème restaurant va ouvrir à Madrid d'ici la fin de l'année pour fêter les 20 ans du groupe Sushita fondé en 1999 par Sandra Segimón (à gauche) et Natacha Apolinario (à droite).


Elles me font penser aux fondateurs du groupe Big Mamma qui comme elles, ont compris, comment, avec des belles décos tendances et de bons produits bien "sourcés" et maisons, on pouvait encore révolutionner le business de la restauration (article ici sur le Bel Mondo restaurant du Big Mamma à Madrid).



Aujourd'hui leur entreprise fait 12 millions d'euros de chiffre d'affaire/an, elles ont aussi développé, en plus des restaurants, un business de plateaux de sushis pour les hôtels et les supermarchés en frais et surgelé. Moi je dis chapeau les filles! :)


Voici la carte complète de Monsieur Sushita:

L'ensemble de leurs adresses: https://www.sushita.com/restaurantes/


J'ai aussi testé le Sushita café (Calle de Miguel Ángel, 1) et on est sur la même qualité des plats et une déco également très sympa:

Sushita café blog uneparisienneamadrid.com
Sushita café blog uneparisienneamadrid.com
Sushita café pad thaï au tofublog uneparisienneamadrid.com


  • Instagram
  • Pinterest
  • Facebook Social Icône

©2019 par une parisienne à Madrid. 

4/sAHn-0C2UJHlInYFfWuA-7lrGnv0Lq7Zxqu7QWSBZwrrqBA8SkLStGc